Symptômes, allergie... Que faire en cas de piqûre de guêpe ? (2022)

Avec Jean-Luc Bourrain, dermatologue

L'été arrive et les guêpes aussi ! Ces insectes qui viennent souvent s'inviter aux pique-niques durant les beaux jours peuvent piquer, et causer une vive douleur chez leur victime, voire bien plus ! Comment réagir lorsque l'on se fait piquer ? Quels sont les risques d'allergie ? On fait le point sur ce sujet avec le Dr Jean-Luc Bourrain, dermatologue.

Douleur, démangeaisons... Les symptômes d'une piqûre de guêpe

Les guêpes sont présentes dans l'environnement lors des périodes chaudes de l'année. Leur nombre varie chaque année en fonction de la sévérité de l'hiver. Elles font généralement leur apparition à partir du mois d'avril, et vont ensuite hiberner durant l'automne. C'est bien sûr au cours de l'été, et surtout en juillet et août, que les guêpes sont le plus présentes. Elles piquent essentiellement quand elles sont énervées ou se sentent en danger.

Comment identifier une piqûre de guêpe ? Jean-Luc Bourrain nous répond : « Les symptômes d'une piqûre de guêpe ne sont pas spécifiques. La personne piquée va ressentir une douleur intense sur la zone atteinte (hors cas d'allergie). L'endroit de la piqûre va également subir un gonflement. Dans certaines zones, comme la tête ou la gorge, le gonflement peut être plus important et créer des boursouflures au niveau des articulations. Dans de très rares cas, il peut y avoir un risque d'étouffement en cas de piqûre dans la bouche. Dans ce cas, il faut bien sûr appeler les urgences au plus vite ». D'autres symptômes peuvent apparaître si l'on reçoit plusieurs piqûres : maux de tête, vomissements, voire perte de conscience. Il ne faut pas hésiter à aller consulter un médecin en cas de piqûres multiples.

Dard, gonflement... Piqûre d'abeille ou piqûre de guêpe ? Et le frelon ?

Les guêpes n'étant pas les seules à piquer, est-il possible de différencier une piqûre d'abeille d'une piqûre de guêpe ? Jean-Luc Bourrain détaille : « S'il n'y a pas de réelle différence entre une piqûre de guêpe et d'abeille sur la peau, c'est au niveau du dard que l'on peut déduire l'insecte responsable. En effet, dans la plupart des cas, l'abeille laisse son dard enfoncé dans la peau. Les guêpes peuvent aussi le faire, mais c'est plus rare». Pour ce qui est de la piqûre de frelon, il n'y a pas de différence réelle, même si le dard de ces derniers étant plus gros, il va être plus douloureux.

Quant aux piqûres (ou plutôt morsures) de taons, elles sont particulièrement douloureuses et provoquent de larges boursouflures et des démangeaisons.

À lire aussi

  • Mon enfant a peur des insectes : que faire ?

Quels sont les signes et symptômes d'une allergie aux piqûres de guêpe ? Quand s'inquiéter ?

Si la piqûre de guêpe n'est en soi pas dangereuse, il y a un cas de figure où il faut s'inquiéter, c'est celui d'une réaction allergique aux piqûres. On considère qu'en France, entre 3 et 4% de la population est allergique aux piqûres.

Quels sont les signes et symptômes qui doivent alerter ? Jean-Luc Bourrain explique : « La réaction allergique peut se faire de différentes façons. Elle peut être locale, avec notamment l'apparition d'un gonflement plus important au niveau de la zone piquée (œdème local). Plus grave est la réaction allergique aux piqûres, qui cause des symptômes globaux. La victime peut alors développer de l'urticaire généralisée, et dans les cas les plus graves, faire un choc anaphylactique (œdème de Quincke, difficultés respiratoires, chute de tension, perte de connaissance, voire décès). Si après une piqûre, on ressent un coup de fatigue intense, il ne faut pas hésiter à appeler les secours et à s'allonger en les attendant car le mouvement risque de favoriser la chute de tension ». Si vous êtes témoin d'une réaction allergique grave à une piqûre de guêpe, il faut impérativement placer la personne en position latérale de sécurité, en attendant les secours.

Si vous soupçonnez une allergie aux piqûres de guêpes, il est important de consulter un allergologue. Ce dernier pourra notamment vous aider à développer les bons réflexes, notamment l'utilisation d'adrénaline injectable dans le cas d'un choc anaphylactique. Il est aussi possible de mettre en place un protocole de désensibilisation. Il s'agit d'une thérapie longue et contraignante qui donne cependant de bons résultats pour stopper l'allergie. La désensibilisation passe par une première étape appelée “rushthérapie” : pendant une journée, le patient reçoit des injections en milieu hospitalier. La deuxième phase de la désensibilisation consiste en des injections mensuelles pendant plusieurs années.

Combien de temps dure le gonflement d'une piqûre de guêpe ?

SI la piqûre de guêpe n'est pas un moment agréable pour celui qui la reçoit, combien de temps va-t-elle durer ? La douleur elle-même est assez brève, résume Jean-Luc Bourrain : « Les piqûres de guêpe vont faire mal pendant environ une demi-heure. Pour ce qui est du gonflement, il peut être présent pendant quelques jours. Si la guêpe a laissé son dard en piquant, il est important de le retirer car il est probable que le sac à venin soit aussi présent. Pour cela il ne faut surtout pas utiliser de pince à épiler ! En effet, en appuyant, on risquerait d'injecter plus de venin. Il faut par exemple utiliser une lame à rebrousse-poil. Sinon, on hésite pas à se rendre chez le pharmacien le plus proche, qui effectuera la manœuvre».

Dans la plupart des cas, une piqûre de guêpe va s'apaiser toute seule. Mais sur le moment, que peut-on faire pour atténuer la douleur ? Il est d'abord important de désinfecter la zone piquée, car le dard d'une guêpe peut apporter des microbes et causer une infection. Pour ce qui est de soulager la douleur, on peut mettre du froid sur la zone piquée, utiliser une source de chaleur étant moins conseillé. De même, on peut appliquer une pommade avec une faible dose de cortisone. Il est aussi possible d'utiliser un Aspivenin, en vente en pharmacie, pour réduire la quantité de venin présent dans la piqûre et ainsi soulager la douleur. D'où l'importance de toujours avoir sur soi une trousse d'urgence quand on part en promenade ou en pique-nique.

Vinaigre, huiles essentielles... Les remèdes naturels pour traiter les piqûres de guêpe

Pour soulager et soigner les piqûres de guêpes, il est aussi possible d'utiliser des remèdes naturels. Attention toutefois, aucun d'eux ne se substitue aux médicaments à prendre en cas d'allergie notamment ! Parmi les remèdes, on peut mettre sur la zone piquée du vinaigre de cidre imbibé sur un coton. De même, il est aussi possible d'utiliser de l'huile essentielle de lavande (cette dernière est déconseillée pour les enfants et les femmes enceintes). On n'hésite pas à demander à la pharmacie avant tout achat. Le bicarbonate de soude est aussi un bon allié pour lutter contre les piqûres de guêpe. On mélange ce produit avec de l'eau pour former une pâte qu'on applique sur la zone de la peau piquée, surtout en présence d'un gonflement important.

Prévention : quoi faire pour ne pas se faire piquer ?

Avec les guêpes, le mieux reste de ne pas se faire piquer ! Eh oui, que ce soit les piqûres d'abeilles, de guêpes ou des piqûres d'insectes en général, il y a certaines précautions à prendre les mois d'été. D'abord, il faut éviter de marcher pieds nus dans la nature, car il suffit d'une guêpe flânant au sol pour se faire piquer. Il est également recommandé de ne pas mettre des produits trop odorants, tels que des parfums, pour ne pas attirer les guêpes. On évitera aussi les vêtements de couleur vive, car les guêpes pourraient nous confondre avec une fleur. Attention bien sûr aux nids de guêpes, mais aussi aux poubelles mal fermées, où les guêpes peuvent être présentes en nombre.

Lors de vos repas estivaux, pensez à confectionner des pièges, afin de protéger votre table des invasions de guêpes. Si certaines viennent vous rendre visite, il faut essayer de rester calme et repousser doucement l'insecte sans faire de gestes brusques ni de mouvements désordonnés.

Les guêpes sont très présentes en ce mois d'août 2022 et les piqûres sont fréquentes. Les symptômes (boutons, démangeaisons, gonflement) disparaissent rapidement, sauf en cas d'allergie. Que faire pour soulager une piqûre ? Le lendemain ? Avec du vinaigre ? Conseils du Dr Jean-Marc Chavigny, dermatologue et allergologue.

En cas de piqûres multiples, les symptômes peuvent être plus intenses : vomissements, diarrhée, maux de tête, chute de tension , plus rarement convulsions voire une perte de connaissance.. Les signes : malaise, vertiges dus à une chute de tension, nausées, gonflement des lèvres, de la gorge, de la langue, respiration difficile, éruption cutanée... L'obstruction des voies respiratoires et le choc cardiovasculaire peuvent entraîner la mort de la victime.. La première phase s'effectue en milieu hospitalier et dure une-demi à une journée : c'est la rushthérapie , phase pendant laquelle le patient reçoit des injections régulières à un rythme déterminé par un protocole précis de façon à atteindre la dose maximale tolérée et protectrice.. " Le premier geste à faire est de désinfecter la plaie , le dard de la guêpe pouvant apporter des microbes ", explique le Dr Jean-Marc Chavigny. ". Utilisé en cataplasme , le bicarbonate de soude - aussi appelé sel de Vichy - permet de soulager les piqûres de guêpe.. L'aspivenin permet d'enlever des fractions du venin et de diminuer la quantité de venin mais il ne permet pas de prévenir la réaction allergique aiguë. "

Après une ou des piqûres de guêpe, frelon, abeille ou bourdon, il est important de reconnaître les cas d’urgence.

Les guêpes, abeilles, frelons et bourdons sont des insectes appelés hyménoptères, qui ont la particularité de piquer grâce à un dard ou un aiguillon inoculant ainsi un venin toxique.. La réaction allergique ne dépend pas de la quantité de venin injectée.. Une piqûre unique de guêpe, d'abeille, de bourdon ou de frelon peut avoir des conséquences dramatiques chez une personne déjà sensibilisée (qui a déjà eu une piqûre du même insecte et a développé une allergie).. Donnez un glaçon à sucer, si vous en avez à disposition, pour faire diminuer l'œdème et consultez en urgence ; piqûres multiples (au-delà de 20 chez l'adulte mais seulement 4 ou 5 chez un enfant) en raison du risque toxique du venin ; allergie au venin de guêpes, d'abeilles, de frelons ou de bourdons se traduisant par l'apparition d'un ou plusieurs symptômes suivants : une difficulté pour respirer ou avaler, un gonflement de la langue, des lèvres, de la gorge ou des yeux, des étourdissements, un malaise ou une perte de connaissance , des nausées, des vomissements, une diarrhée, une éruption cutanée ( urticaire ) généralisée avec des démangeaisons, une coloration bleutée de la peau ou une pâleur, une fièvre ou des frissons.. même en cas de piqûre sans gravité, essayez d'identifier l'insecte en cause ; ôtez vos bagues en cas de piqûre à la main ; désinfectez la piqûre avec de l’eau et du savon, puis appliquez une solution antiseptique ; appliquez sur la zone piquée de la glace enveloppée dans un tissu pour ne pas brûler la peau ; prenez un antalgique (paracétamol) en cas de douleur ; vérifiez si vous êtes à jour pour votre vaccination contre le tétanos ; cessez toute activité physique et restez tranquille pendant 30 minutes ; les symptômes doivent s'atténuer progressivement.. Si les démangeaisons sont importantes, il peut aussi vous prescrire des par voie orale pendant quelques jours pour vous soulager.. Retirez le plus rapidement possible et avec précaution le dard de l'abeille par grattage avec l’ongle ou avec le bord non tranchant d’un couteau (en glissant parallèlement à la surface de la peau) ou d’une carte de crédit.. Rappelez-vous que les abeilles ne piquent que lorsqu’elles se sentent agressées ; évitez de marcher pieds nus ou en sandales dans la nature en particulier près d’un point d'eau ou dans l’herbe ; si vous vivez à la campagne faites retirer les nids d’abeilles, de guêpes ou de frelons près de votre habitation ; si une abeille ou une guêpe entre dans votre véhicule, arrêtez-vous calmement et ouvrez les fenêtres ; si vous êtes apiculteur, portez systématiquement la combinaison, le chapeau, le voile et les gants adaptés.. Après une ou des piqûres de guêpe, frelon, abeille ou bourdon, il est important de reconnaître les situations nécessitant une hospitalisation urgente.

L’abeille, le bourdon, la guêpe, et le frelon sont souvent confondus pour le non initié. Cependant, avec un regard un peu plus aiguisé, il est assez facile de les différencier…

laver la zone de la piqûre avec de l'eau et du savon pour éliminer le plus de venin possible ; appliquer une compresse froide sur le site de la plaie pour réduire l'enflure et la douleur ; garder la plaie propre et sèche pour éviter l’infection ; couvrir d'un pansement si désiré ; utiliser une crème apaisante à l'hydrocortisone (hormone cortisol lorsqu'elle est fournie comme médicament) ou une lotion à la calamine (constituée d'oxyde de zinc et d'oxyde de fer) si les démangeaisons ou l'irritation de la peau deviennent gênantes.. Pour utiliser du vinaigre sur les piqûres de guêpes, il est nécessaire d’imbiber une boule de coton de vinaigre de cidre de pomme ou de vinaigre blanc et de la placer sur la zone de peau affectée.. Le premier geste est de consulter un médecin (médecin allergologue,…) si la zone touchée présente un écoulement de pus ou s'il y a une augmentation de la douleur, de l'enflure et de la rougeur normales qui ont été produites par la piqûre initiale.. À moins qu’une personne ait une allergie connue au venin ou avec des antécédents allergiques, les piqûres de guêpes ne sont généralement pas un problème, mais une consultation auprès d’un professionnel de la santé est de rigueur (ne pas hésiter à demander les conseils du centre antipoison le plus proche).. Flamme d'un briquet, apporter du froid sur la zone de piqûre ou une source de chaleur… avant de commettre des erreurs pour une prise en charge efficace, il ne faut pas hésiter à contacter un professionnel de la santé, ou prendre les précieux conseils du centre antipoison le plus proche.. être prudent lorsque vous buvez des boissons sucrées à l’extérieur ; inspecter les boissons en canettes et les pailles avant d'en boire (les parfums sucrés attirent les insectes ) ; couvrir hermétiquement les contenants alimentaires et les poubelles ; enlever les ordures, les fruits tombés et les excréments de chien ou d'autres animaux (les mouches peuvent attirer les guêpes) ; éviter d’être pieds nus et porter des chaussures fermées lorsque vous marchez à l’extérieur ; éviter les couleurs vives ou les imprimés floraux, qui peuvent attirer les abeilles ; lorsque vous conduisez, gardez de préférence les vitres relevées ; faire attention lorsque vous tondez la pelouse ou taillez la végétation (ce qui peut éveiller des insectes dans une ruche ou un nid de guêpes) ; avoir une trousse d’urgence à portée de main, avec différents médicaments de premier secours et des remèdes naturels comme l’huile essentielle de lavande ;

Les araignées piquent (ou mordent plutôt) rarement et seulement pour se défendre. Quels sont les symptômes d'une piqûre d'araignée ? Quels remèdes pour la soulager et la soigner ? Que faire s'il y a une nécrose ? Une cloque ? Pique-t-elle la nuit ? Comment reconnaître une allergie ? Que faire ? Conseils de l'infectiologue Stéphane Gayet.

Les espèces les plus courantes dans les habitations sont les Steatoda (grossa ou bipunctata) , les Tégénaires ou les Pholques... L'araignée pique (on dit plutôt qu'elle "mord") les humains dans de rares cas et par pur réflexe défensif.. La plupart du temps, la piqûre d'araignée entraîne des démangeaisons de la peau, un gonflement et une rougeur de la zone mordue.. En effet, "l'araignée ne mord pas l'humain de façon systématique, elle se nourrit de proies comme les larves, elles ne s'attaquent jamais à l'homme comme les punaises de lit ou moustique.". Le seul cas dans lequel elle peut mordre l'homme est quand elle se sent en danger : "Si par exemple vous rentrez dans les draps et que l'araignée est dedans et qu'on la dérange, elle mord pour se défendre.". Mais pas de panique, les araignées venimeuses sont très rares et ont tendance à se cacher dans des coins reclus où personne ne va. Elles sont plus fréquentes sur le pourtour méditerranéen et ont tendance à fuir les habitations.. Il faut les recouvrir avec un pansement ou bandage de gaz, car si vous la crevez, vous risquez de provoquer une surinfection bactérienne.". Avec ces deux espèces, il peut y avoir des formes graves car leur morsure peut aussi provoquer une chute de tension, un œdème, causer des difficultés respiratoires, des maux de tête ou encore un malaise… "Si vous avez une nécrose, appelez un centre anti-poison en urgence, car la nécrose peut s'étendre !". Dans tous les cas, si à la suite d'une piqûre, vous ressentez un engourdissement, des picotements autour de la blessure, une raideur dans les articulations, des vertiges , des vomissements ou encore une nécrose autour de la blessure, il vaut mieux consulter.. Quelque heures après la morsure, on ressent des douleurs dans les muscles du corps, dans le ventre, la pression artérielle chute et on fait un malaise qui nécessite une hospitalisation ", explique le spécialiste.. Deux autres araignées sont dangereuses : l' lycose de Narbonne, qui est la plus grosse araignée de France (elle ressemble un peu à la mygale ), et l' araignée violon .. Pour une piqûre d'araignée commune, il faut simplement laver la zone douloureuse avec de l'eau, y appliquer de la glace, de préférence enveloppée dans un tissu, et désinfecter.. Dans tous les cas, quand on se promène dans la nature, il faut rester vigilant à toute piqûre ou morsure d'arthropode, et désinfecter immédiatement avec de la Biseptine® ou de l'alcool de pharmacie.

La guêpe fait partie de l’ordre des hyménoptères, qui regroupe également les abeilles, les frelons et les bourdons. Les guêpes solitaires etsociales font partie de la famille des vespidés. La guêpe ne pollinise pas comme sa cousine l'abeille, mais joue un rôle important dans la...

Dans la grande majorité des cas, les réactions aux piqûres de guêpes sont locales et ne constituent pas une urgence médicale.. Attention toutefois, si la personne a été piquée dans la bouche, sur la langue ou dans la gorge, l’œdème peut provoquer un gonflement rapide des muqueuses des voies respiratoires.. N'importe qui peut être piqué par une guêpe.. Sauf quelques rares cas, une personne allergique au venin de guêpe ne sera pas allergique au venin d'abeille.. Lorsqu'une personne allergique se fait piquer, il faut immédiatement appeler les urgences ou conduire la personne très rapidement à l'hôpital.. L'Aspivenin peut être utilisé pour retirer le venin de guêpe – il en existe plusieurs dans le commerce - mais n'aura pas d'utilité en cas de réaction allergique sévère au venin de guêpe.

You might also like

Latest Posts

Article information

Author: Kareem Mueller DO

Last Updated: 09/19/2022

Views: 5557

Rating: 4.6 / 5 (46 voted)

Reviews: 85% of readers found this page helpful

Author information

Name: Kareem Mueller DO

Birthday: 1997-01-04

Address: Apt. 156 12935 Runolfsdottir Mission, Greenfort, MN 74384-6749

Phone: +16704982844747

Job: Corporate Administration Planner

Hobby: Mountain biking, Jewelry making, Stone skipping, Lacemaking, Knife making, Scrapbooking, Letterboxing

Introduction: My name is Kareem Mueller DO, I am a vivacious, super, thoughtful, excited, handsome, beautiful, combative person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.