Névralgie ou douleur intercostale : symptômes, causes, traitements (2022)

Névralgie ou douleur intercostale : symptômes, causes, traitements (1)

Publié par Dr Anne-Christine Della Valle, le 16/04/2020 à 14:48

Mis à jour par Louise Ballongue, le 07/07/2020 à 12:30

Sommaire

  • Définition : qu'est-ce qu'une névralgie intercostale ?
  • Les autres types de névralgies
  • Cette inflammation est-elle fréquente ?
  • Symptômes : comment reconnaître unedouleur intercostale ?
  • Quelles sontses causes de la névralgie intercostale ?
  • Douleurs intercostales : les facteurs de risques
  • Qui est le plus touché?
  • Névralgie intercostale : qui, quand consulter ?
  • Diagnostic de la névralgie intercostale : quels examensfaire ?
  • Combien de temps dure une douleur intercostale?
  • Est-ce contagieux ?
  • Quels sont les traitements de la névralgie intercostale ?
  • Douleurs intercostales : les complications
  • Prévention : peut-on éviter cette inflammation ?
  • Sites d’informations et associations
(Video) Douleur Thoracique : la Névralgie Intercostale

Définition : qu'est-ce qu'une névralgie intercostale ?

La névralgie intercostale se caractérise par une inflammation de l’un des 24 nerfs intercostaux, c’est-à-dire les nerfs cheminant entre les côtes. La douleur, de type décharge électrique, est située au niveau de la paroi du thorax, c’est pourquoi elle fait partie des douleurs pariétales.

Les nerfs intercostaux sont issus de la moelle épinière et peuvent être comprimés ou enflammés par des causes diverses. L’origine de la douleur peut être le froissement d'une côte, une contracture musculaire (entorse du muscle intercostal), une mauvaise position la nuit ou encore un virus.

Lorsque la névralgie intercostale est particulièrement douloureuse, la respiration et les mouvements deviennent difficiles. Ces douleurs peuvent aussi être confondues avec des problèmes plus importants, par exemple,pulmonaire ou encore cardiaque. Dans ce cas, il est fortement recommandé de consulter un professionnel de santé au plus vite pour écarter tous risques d’infarctus du myocarde.

Les autres types de névralgies

En plus de la névralgie intercostale, existe un de nombreux types de névralgies différents, qui peuvent toucher différentes parties du corps :

  • La névralgie du Trijumeau, ou névralgie faciale, qui se caractérise par de vives douleurs d’un côté du visage et est provoquée par l'irritation de l'une des 12 paires de nerfs crâniens.
  • La névralgie dentaire, qui désigne souvent la présence d’une carie très importante.
  • La névralgie d’Arnold, qui se distingue par des violents maux de tête qui peuvent irradier jusqu'à l’oreille ou l'œil.
  • La névralgie cervico-brachiale, qui désigne l’association d'une douleur cervicale et d'une douleur du bras.
  • La névralgie pudendale désigne des douleurs aiguës du périnée qui irradiant dans tout le pelvis et augmentées par la position assise.

Cette inflammation est-elle fréquente ?

La névralgie intercostale est une douleur thoracique qui fait partie des plus fréquentes puisqu’elle est à l’origine de 28 à 49 % des causes de douleurs pariétales thoraciques traitées en ambulatoire.

La névralgie intercostale est une décharge électrique dans le thorax, semblable à une brûlure. Ellese manifeste essentiellement par une douleur dont les caractéristiques sont les suivantes :

  • uncoup de poignard;
  • d’apparition plus ou moins brutale en fonction de sa cause ;
  • uni ou bilatérale ;
  • située autour de la poitrine, enserrant la cage thoracique ;
  • accentuée par l’inspiration profonde, le rire, la toux et les éternuements ;
  • augmentée par l’effort.

La douleur intercostale peut être accompagnée d’autres symptômes en fonction de sa cause :

  • des engourdissements localisés ou sensations de brûlures ;
  • une douleur abdominale ;
  • une perte d’appétit ;
  • de la fièvre, en cas de zona thoracique, par exemple.
  • Une douleur sur le côté gauche de l'articulation de l'épaule et du bras ou une douleur dans les côtes sur le côté gauche. Cette douleur est souvent confondue avec une douleur cardiaque ou une angine de poitrine.

À noter : l’une des caractéristiques de cette douleur est qu’elle estamplifiée par plusieurs choses: des mouvements de la colonne vertébrale, des postures incorrectes au quotidien, les éternuements, la toux et parfois même par la simple respiration ou le fait de parler.

(Video) Soigner les Douleurs Intercostales

Douleur thoracique: est-ce une urgence ?

Mon conseil de médecin généraliste:

"Toute douleur thoracique doit être le motif d’une consultation médicale et considérée comme d’origine cardiaque jusqu’à preuve du contraire, surtout chez les sujets à risque."

Si la névralgie intercostale est accompagnée de l’un des symptômes suivants, un bilan doit être réalisé en urgence.

  • Une oppression thoracique ou une sensation de déchirement dans la poitrine ;
  • une toux persistante avec expectoration de mucus ;
  • despalpitations cardiaques ;
  • des difficultés respiratoires ;
  • des douleurs abdominales aiguës ;
  • une confusion ou des vertiges ;
  • une paralysie et une atrophie des muscles.

Quelles sontses causes de la névralgie intercostale ?

Les principales causes de la névralgie intercostale

  • la présence d’une côte fêlée ou fracturée suite à un traumatisme thoracique ;
  • une dégénérescence des nerfs intercostaux ;
  • une pathologie rhumatismale, comme l’arthrose des vertèbres thoraciquesqui provoque une irritation du nerf intercostal ou un tassement de la colonne vertébrale dû à l’ostéoporose;
  • une distension abdominale comme celle qui a lieu lors de la grossesse. Il est fréquent que les femmes enceintes soient sujettes aux névralgies intercostales. Bébé grandit et prend de plus en plus de place dans l’utérus. Conséquence? Les côtes s’écartent et deviennent douloureuses ;
  • une infection virale comme le zona intercostal;
  • un choc ou unefracture osseuse(des côtes par exemple) ;
  • une crampe du muscle intercostal ou encore un muscle froissé à la suite d’un faux mouvement ;
  • une compressionou une mauvaise position en dormant ;
  • une tumeur bénigne ou maligne thoracique ou abdominale, compressivequi appuie sur les nerfs intercostaux ;
  • des lésions musculaires et ligamentaires, après un effort violent (ex : pratique d’un sport sans avoir au préalable réalisé d’étirements appropriés);
  • une douleur post-thoracotomie (ouverture chirurgicale de la paroi thoracique).

Parfois, la cause est idiopathique, c’est-à-dire qu’on ne la connaît pas malgré les différents examens.

Photo : radio de la cage thoracique - une côte fêlée peut être en cause

Névralgie ou douleur intercostale : symptômes, causes, traitements (2)© Istock

Les autres causes des douleurs thoraciques

Attention, il existe d’autres types de douleurs thoraciques, mais qui ne sont pas névralgiques.

Dans certains cas, des pathologies cardiaques ou pulmonaires peuvent mimer une douleur intercostale.

  • Parmi les problèmes cardiaques qui entrainent des douleurs thoraciques, on retrouve les angines de poitrine (ou angor) ou encore des infarctus du myocarde.
  • Parmi les pathologies pulmonaires, l’embolie pulmonaire ou les pneumopathies infectieuses entrainent également des douleurs semblables.

Douleurs intercostales : les facteurs de risques

Les principaux facteurs de risque de développer une névralgie intercostale sont :

(Video) Douleur Intercostale : Les Exercices que vous devez Absolument connaitre

  • l’infection par le virus du zona qui peut se réactiver après l'âge de 60 ans ;
  • la pratique d’activités sportives de vitesse ou de contact telles que le ski, le snowboard, le rugby et le football ;
  • le port de charges lourdes ;
  • un traumatisme costal provoqué par un accident de la route, par exemple, ou une chute ;
  • la présence de maladies pulmonaires ;
  • une arthrosedorsale évoluée ;
  • l’anxiété chronique.

Qui est le plus touché?

Les personnes pratiquant des sports violents ou atteintes d’arthrose rachidienne au niveau dorsal - plus fréquente chez les sujets âgés de plus de 50 ans - sont plus à risque de développer une névralgie intercostale.

Les personnes anxieuses peuvent également souffrir fréquemment de douleurs intercostales.

Lorsque les douleurs sont récurrentes, surtout chez les personnes touchées par le zona, elles parviennent à reconnaître d’elles-mêmes les symptômes.

Névralgie intercostale : qui, quand consulter ?

En cas de névralgie intercostale, il est impératif de consulter son médecin traitant afin d’éliminer une origine cardiaqueou pulmonaire urgente. Lorsque le diagnostic de névralgie intercostale sera établi avec certitude, le traitement et le suivi peuvent être réalisés par le médecin généraliste.

Si la douleur est plus brutale et typique d’un malaise cardiaque ou pulmonaire, il est alors indispensable de contacter les services d’urgences sans hésitation.

Diagnostic de la névralgie intercostale : quels examensfaire ?

En cas de névralgie intercostale, il est tout d’abord nécessaire de réaliser les examens permettant d’éliminer une origine cardiaque ou pulmonaire grave. Il est donc nécessaire de faire :

  • un électro-cardiogramme ;
  • une radiographie des poumons ;
  • une radiographie du gril costal.

Ensuite, les examens suivant peuvent apporter une aide à l’identification de la cause :

  • une radiographie du rachis dorsal ;
  • un scanner thoracique.

Combien de temps dure une douleur intercostale?

La durée de la névralgie intercostale dépend avant tout de sa cause et de son intensité.Elle peut durer de quelques secondes, à quelques heures ou quelques jours.

Néanmoins, une fois la cause diagnostiquée, ce type de douleur se guérit plutôt bien. En moyenne, elle dure 2 à 3 semaines, en s’améliorant progressivement.

(Video) Soulagez la nevralgie intercostale (douleur de nerf entre les cotes) facilement

Les causes traumatiques peuvent durer plus longtemps, jusqu’à 3 mois.

Enfin, les algies post-zostériennes, c’est-à-dire les douleurs liées à la présence d’un zona intercostal peuvent persister plusieurs mois, voire années.

Est-ce contagieux ?

La névralgie intercostale n’est pas contagieuse, à l’exception de celle qui est d’origine virale, comme le zona, mais celui-ci n’a pas une forte contagiosité.

Quels sont les traitements de la névralgie intercostale ?

Que faire pour soigner une névralgie intercostale ?

Le traitement de lanévralgie intercostale repose sur la prise en charge de la douleur et le traitement de la cause.Ainsi, si la cause est mécanique, une simple manipulation peut suffire.

  • Ue névralgie intercostale d’origine traumatique nécessitera le repos et des antalgiques de pallier plus ou moins haut en fonction de l’intensité de la douleur. Des morphiniques peuvent parfois être nécessaires.
  • Les douleurs dont l’origine est un zona sont d’intensité variable. Si dans certains cas, le paracétamol peut suffire, dans d’autres cas le recours à des anti-dépresseurs, des anticonvulsivants peut être nécessaire.

Attention, il ne faut pas dépasser les doses prescrites (trois grammes de paracétamol par jour en quatre prises espacées de quatre heures minimum par exemple), ni associer aspirine et anti-inflammatoire. C’est pourquoi il est bon de toujoursdemander conseil à son médecin, même si l’on reconnaît les douleurs avec l’habitude.

  • Un anesthésique local ou un corticostéroïde peuvent être administrés au niveau du nerf touché.

Traitements naturels ou approche complémentaire

L’acupuncture, l’homéopathie et une prise en charge par un kinésithérapeute sont également des moyens de soulager la névralgie intercostale.

Douleurs intercostales : les complications

La névralgie intercostale provoque rarement de graves complications. Elle peut devenirchronique et exceptionnellement, selon sa cause, être à l’origine d’une insuffisance respiratoire restrictive par diminution importante de l’amplitude des mouvements respiratoires.

Il faudra néanmoins faire attention à la cause de la douleur. Par exemple, si la névralgie révèle la présence d'ostéoporose, celle-ci pourrait se compliquer en fracture osseuse.

Prévention : peut-on éviter cette inflammation ?

La prévention de la douleur intercostale est assez compliquée. Elle consiste à limiter les facteurs de risque, à savoir :

(Video) Comment faire disparaître la douleur intercostale

  • éviter les sports violents ;
  • toujours s’échauffer avant le sport ;
  • éviter le port de charges trop lourdes ;
  • gérer son stress ;
  • se faire vacciner contre la varicelle et le zona, surtout après 65 ans.

Sites d’informations et associations

Des sites d’informations pour aider les personnes atteintes de névralgies intercostales sont consultables sur internet.

FAQs

Comment guérir d'une névralgie intercostale ? ›

Le traitement de première ligne des douleurs intercostales s'effectue avec des antalgiques et des anti-inflammatoires pour calmer la douleur et l'inflammation musculaires. Des relaxants musculaires sont également prescrits pour soulager les spasmes et les douleurs musculaires.

Comment arrive une névralgie intercostale ? ›

Les névralgies intercostales d'origine vertébrale siègent sur le trajet d'un nerf intercostal. Elles résultent d'un étirement ou d'une inflammation du nerf au niveau de son émergence entre les vertèbres. Elles sont le plus souvent d'origine traumatique: faux mouvement, hernie discale...

Où se situe la névralgie intercostale ? ›

La douleur intercostale est, comme son nom l'indique, une douleur que l'on ressent au niveau de la cage thoracique, plus précisément, entre les côtes.

Quel remède pour les douleurs intercostales ? ›

Il faut éviter les mouvements qui occasionnent la gêne ou la douleur. Souvent les anti-inflammatoires ou les antalgiques peuvent aider à accélérer la guérison. En fonction des cas, des séances de kinésithérapie voire d'ostéopathie peuvent être proposées.

Est-ce que le stress peut provoquer des douleurs intercostales ? ›

Les personnes particulièrement anxieuses peuvent plus facilement déclencher une névralgie intercostale. Cela s'explique par le fait que le stress a tendance à contracter anormalement les muscles et donc, en conséquence, à comprimer les nerfs.

Qui consulter pour des douleurs intercostales ? ›

Conseil de l'ostéopathe pour prévenir et traiter la névralgie intercostale. Afin de prévenir la névralgie intercostale, l'ostéopathe peut conseiller aux patients de faire des exercices de respiration pour limiter les tensions au niveau du diaphragme, notamment en période de stress.

Est-ce que les douleurs intercostales sont graves ? ›

Les douleurs intercostales peuvent être en rapport avec les muscles, les nerfs ou les côtes et leurs articulations qui constituent la paroie de la cage thoracique. Mais cettte douleur peut parfois cacher un problème plus grave d'ordre cardiaque ou pulmonaire.

Quels sont les symptômes de la névralgie ? ›

Les douleurs sont fréquemment décrites comme des brûlures ou une sensation de décharge électrique, parfois des paresthésies douloureuses, sensations de fourmillements ou d'engourdissements, et plus rarement, des vertiges.

Comment dormir quand on a des douleurs intercostales ? ›

Tournez-vous sur le côté avec un oreiller, en gardant la partie douloureuse vers le haut. Placez un oreiller sous le bras qui fait mal, et gardez-le à la hauteur de la poitrine.

Quand s'inquiéter d'une douleur thoracique ? ›

Quand la douleur thoracique dure plus longtemps (une semaine ou plus), les personnes doivent voir un médecin dès que possible, sauf si elles développent des signes précurseurs ou si la douleur s'aggrave progressivement ou se produit plus souvent, dans quel cas elles doivent se rendre immédiatement à l'hôpital.

Comment savoir si on a une déchirure intercostale ? ›

Diagnostic : quels examens faire ? "L'examen de référence est l'échographie, précise le Dr. Bacquaert. Il peut être utile de réaliser une radiographie pour éliminer une fracture de côtes et une IRM en complément afin d'affirmer le diagnostic, s'il existe un doute sur l'origine de la déchirure."

Pourquoi j'ai mal sous les côtes à gauche ? ›

Les douleurs sous-costales gauches peuvent être un signe révélateur de plusieurs affections telles que la colite (inflammation du côlon), la pancréatite (inflammation du pancréas), l'hydronéphrose et la tuberculose.

Quels sont les symptômes de douleurs intercostales ? ›

Quels sont les symptômes des douleurs intercostales ? Le principal symptôme est une douleur à point de départ vertébral et longeant la côte. Cette douleur est inquiétante car on l'associe souvent aux malaises cardiaques ou pulmonaires.

C'est quoi la névralgie intercostale ? ›

La névralgie intercostale se manifeste par une douleur thoracique d'un seul côté en général. Plusieurs causes peuvent expliquer les douleurs thoraciques. D'ailleurs, le traitement dépendra de cette cause.

Quel exercice pour névralgie intercostale ? ›

On s'y met – Exercice pour douleur intercostale

Debout, croiser les doigts derrière soi, et à l'inspiration creuser le dos comme pour pousser la poitrine vers l'avant. Maintenir la position 5 secondes puis expirer au maximum en poussant les bras devant soi tout en arrondissant le dos.

Comment détendre les muscles intercostaux ? ›

L'étirement des muscles intercostaux s'effectue en cas de douleur du haut du dos et difficulté de respiration. Vous êtes en position à 4 pattes avec les bras tendus sur une chaise. Le but de l'exercice est d'étirer les muscles devant le thorax en abaissant vers le sol la partie antérieure du haut du corps.

Comment savoir si c'est une douleur musculaire ou cardiaque ? ›

Pouvez-vous la reproduire en appuyant sur la partie sensible ? Une réponse positive à l'une de ces questions suggère davantage une douleur musculaire. Une douleur d'origine cardiaque est, quant à elle, persistante, peu importe la position ou le type de respiration.

Est-ce que l'estomac peut donner des douleurs thoraciques ? ›

Parce que les brûlures d'estomac provoquent des douleurs thoraciques, il n'est pas surprenant que certaines personnes, en particulier celles à risque de problèmes cardiaques, ne puissent pas faire la différence entre les deux. Ils peuvent craindre que la douleur des brûlures d'estomac soit une crise cardiaque.

C'est quoi la maladie d'Arnold ? ›

On appelle névralgie d'Arnold une douleur d'origine nerveuse, provoquée par la compression du nerf d'Arnold (ou nerf grand occipital). Chargé d'innerver les muscles profonds du cou, ce nerf joue deux grands rôles : un rôle moteur (mobilité du cou) et un rôle sensitif (il nous permet de sentir notre cuir chevelu).

Est-ce que la névralgie est dangereuse ? ›

La névralgie du trijumeau est le plus souvent liée à un vaisseaux qui comprime le nerf et ce n'est donc pas une maladie grave en dehors du fait qu'elle provoque des douleurs intenses. Cependant, la possibilité d'une tumeur ou d'une sclérose en plaques doit être exclue.

Quel médicament prendre en cas de névralgie ? ›

des antiépileptiques : la carbamazépine (TEGRETOL et ses génériques) et la phénytoïne sont utilisées dans le traitement des névralgies rebelles de la face et des douleurs neuropathiques ; la gabapentine (NEURONTIN et ses génériques) est utilisée dans le traitement des douleurs qui font suite à un zona chez l'adulte ; ...

Quels sont les risques d'une névralgie ? ›

Dans la névralgie cervico brachiale, le nerf atteint émane d'une vertèbre cervicale et innerve le bras. La compression et l'irritation du nerf induisent différents symptômes, qui, si la pathologie n'est pas prise en charge, peuvent avoir des conséquences neurologiques sévères.

Pourquoi il ne faut pas dormir sur le côté droit ? ›

L'estomac et le pancréas sont situés au niveau du côté gauche de notre corps. Lorsque nous dormons sur le côté droit, le corps doit lutter contre la gravité. Cela engendre une certaine pression sur l'estomac et le pancréas, les empêchant ainsi de fonctionner correctement.

Pourquoi la douleur est plus intense la nuit ? ›

«Lors d'une nuit de sommeil, notre organisme produit moins de cortisol, une hormone naturellement anti-inflammatoire.» Ces douleurs positionnelles de repos sont encore plus vives avec les pathologies d'origine inflammatoire, telle l'arthrite, où les œdèmes articulaires sont omniprésents.

Comment soulager douleur thoracique stress ? ›

Il existe de nombreuses manières de calmer une douleur thoracique d'origine psychogène, comme la relaxation, la méditation de pleine conscience et la sophrologie. Il est recommandé d'avoir un suivi personnalisé comme avec le programme TheraSerena.

Quels sont les symptômes de l'embolie pulmonaire ? ›

Les symptômes de l'embolie pulmonaire

L'embolie pulmonaire entraîne l'apparition soudaine : d'une douleur thoracique d'un côté, qui augmente à l'inspiration ; de difficultés à respirer (dyspnée) : respiration rapide et courte ; parfois une toux et des crachats avec du sang.

Comment reconnaître une crise cardiaque un mois avant qu'elle arrive ? ›

Signes avant-coureurs et symptômes
  1. Douleur à la poitrine, pouvant s'accompagner de sensations : de serrement, de malaise, ...
  2. Douleur qui irradie, pouvant s'étendre : à partir de la poitrine, ...
  3. Essoufflement.
  4. Pâleur, sueur et faiblesse générale.
  5. Nausées, vomissements et parfois indigestion.
  6. Peur et anxiété.
29 Jan 2009

Quels sont les symptômes de l'infarctus chez la femme ? ›

Elles doivent s'alerter si elles ressentent de manière brutale ou intense les symptômes suivants : oppression thoracique, difficultés à respirer, palpitations, essoufflement à l'effort ou parfois au repos, grande fatigue persistante, troubles digestifs, nausées.

Où se situe la douleur du pancréas ? ›

Les douleurs pancréatiques sont classiquement décrites comme situées sur la partie haute de l'abdomen, irradiant dans le dos et parfois dans les hypocondres. "Elles sont dites transfixiantes, en "coup de poignard", poursuit le Professeur.

Quel est l'organe sous les côtes à gauche ? ›

Localisation de la douleur

En haut et à gauche sous le rebord des côtes, c'est "l'hypochondre droit" : on y trouve le foie et les voies biliaires (dont la vésicule biliaire), mais aussi le duodénum, la tête du pancréas, l'angle droit du côlon, le rein droit et la base du poumon droit.

Quel est l'organe situé sous les côtes à gauche ? ›

La rate. Cet organe est situé sur le côté gauche de l'abdomen, vers l'arrière, sous les côtes. Il est le plus souvent retiré à la suite de blessures : sa proximité des côtes le rend vulnérable aux traumatismes abdominaux.

Comment savoir si une douleur thoracique est grave ? ›

Les signes qui doivent vous alerter face à une douleur à la poitrine
  1. est brutale, intense et « serre » la poitrine,
  2. dure plus de cinq minutes et ne disparaît pas au repos,
  3. ne cède ni spontanément, ni après la prise de trinitrine (si la personne est traitée pour angine de poitrine),
12 Jul 2022

Quel est le meilleur relaxant musculaire ? ›

Le méthocarbamol est un relaxant musculaire qui réduit les spasmes musculaires. L'ibuprofène est un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) qui atténue la douleur et l'inflammation. Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations, ou les deux.

C'est quoi la névralgie intercostale ? ›

Syndrome névralgique intercostal : La névralgie intercostale symptômes et durée. Le syndrome canalaire du rameau perforant du nerf intercostal est une cause rare de douleur de la paroi abdominale antérieure, qui est un diagnostic clinique fréquemment négligé ou confondu.

Pourquoi j'ai mal sous les côtes à gauche ? ›

Les douleurs sous-costales gauches peuvent être un signe révélateur de plusieurs affections telles que la colite (inflammation du côlon), la pancréatite (inflammation du pancréas), l'hydronéphrose et la tuberculose.

Pourquoi j'ai mal sur le côté droit ? ›

Les douleurs abdominales du côté droit, proches du système digestif ou du système urinaire, sont le plus souvent associées à une inflammation de l'appendice, de la vésicule biliaire ou des calculs biliaires.

Quand on a mal au côté gauche ? ›

Douleur du côté gauche : quand la cause est ailleurs

un trouble du système digestif (reflux oesophagien) une maladie infectieuse virale (comme le zona intercostal) un trouble nerveux ou musculosquelettique (névralgie intercostale, fracture ou perte de mobilité au niveau du bassin)

Quand s'inquiéter d'une douleur thoracique ? ›

Quand la douleur thoracique dure plus longtemps (une semaine ou plus), les personnes doivent voir un médecin dès que possible, sauf si elles développent des signes précurseurs ou si la douleur s'aggrave progressivement ou se produit plus souvent, dans quel cas elles doivent se rendre immédiatement à l'hôpital.

Comment savoir si on a une déchirure intercostale ? ›

Diagnostic : quels examens faire ? "L'examen de référence est l'échographie, précise le Dr. Bacquaert. Il peut être utile de réaliser une radiographie pour éliminer une fracture de côtes et une IRM en complément afin d'affirmer le diagnostic, s'il existe un doute sur l'origine de la déchirure."

Comment détendre les muscles intercostaux ? ›

L'étirement des muscles intercostaux s'effectue en cas de douleur du haut du dos et difficulté de respiration. Vous êtes en position à 4 pattes avec les bras tendus sur une chaise. Le but de l'exercice est d'étirer les muscles devant le thorax en abaissant vers le sol la partie antérieure du haut du corps.

Comment savoir si c'est une douleur musculaire ou cardiaque ? ›

Pouvez-vous la reproduire en appuyant sur la partie sensible ? Une réponse positive à l'une de ces questions suggère davantage une douleur musculaire. Une douleur d'origine cardiaque est, quant à elle, persistante, peu importe la position ou le type de respiration.

Où se situe la douleur du pancréas ? ›

Les douleurs pancréatiques sont classiquement décrites comme situées sur la partie haute de l'abdomen, irradiant dans le dos et parfois dans les hypocondres. "Elles sont dites transfixiantes, en "coup de poignard", poursuit le Professeur.

Est-ce que l'estomac peut donner des douleurs thoraciques ? ›

Parce que les brûlures d'estomac provoquent des douleurs thoraciques, il n'est pas surprenant que certaines personnes, en particulier celles à risque de problèmes cardiaques, ne puissent pas faire la différence entre les deux. Ils peuvent craindre que la douleur des brûlures d'estomac soit une crise cardiaque.

Quel organe à droite sous les côtes ? ›

Située au niveau du foie, du coté droit, en dessous des côtes, la douleur hépatique n'est pas causée par une maladie du foie mais par les voies biliaires. Les douleurs hépatiques se décrivent sous le nom de colique hépatique. Cette douleur est en réalité sans rapport direct avec le foie.

Quel organe sous la dernière côté droite ? ›

En bas à droite, au contact du bassin, c'est la « fosse iliaque droite » : on y trouve bien sûr l'appendice, la base du colon droit (le « cæcum ») et la dernière anse de l'intestin grêle, le rein droit, mais aussi la trompe de Fallope et l'ovaire droits qui ne sont pas loin.

Qu'est-ce qui se trouve à droite sous les côtes ? ›

L'hypocondre est une région anatomique. "On distingue deux hypochondres : le gauche, où se situe la rate et le droit en regard du foie, de la vésicule biliaire et de l'angle droit du côlon ", explique le Dr Philippe Goëb, médecin généraliste. Ils sont situés sous le diaphragme et les côtes flottantes.

Quel est l'organe sous les côtes à gauche ? ›

La rate. Cet organe est situé sur le côté gauche de l'abdomen, vers l'arrière, sous les côtes. Il est le plus souvent retiré à la suite de blessures : sa proximité des côtes le rend vulnérable aux traumatismes abdominaux.

Quel organe se trouve à gauche sous la poitrine ? ›

Localisation de la douleur

En haut et à gauche sous le rebord des côtes, c'est "l'hypochondre droit" : on y trouve le foie et les voies biliaires (dont la vésicule biliaire), mais aussi le duodénum, la tête du pancréas, l'angle droit du côlon, le rein droit et la base du poumon droit.

Quand je respire ça me fait mal ? ›

d'un nerf : c'est ce que l'on appelle la névralgie intercostale. Il s'agit d'une irritation d'un nerf qui passe entre les côtes et qui peut provoquer une sensation de décharge électrique ou de pincement, surtout ressentie lors d'une inspiration profonde. Cela peut être augmenté en présence de stress ou d'anxiété.

Videos

1. Névralgie intercostale et Ostéopathie
(Les Ostéopathes du Thor)
2. Névralgie intercostale - Comment la soulager - Ooreka.fr
(Ooreka)
3. Douleur Intercostale: tout savoir sur la maladie
(Actu people)
4. douleur intercostale : c'est fini avec ces exercices
(L'Ostéopathe)
5. Douleur intercostale: Description, Causes, Symptômes et Traitement
(Michaël Desbiens)
6. SOIGNER SES DOULEURS INTERCOSTALES : CONSEILS ET EXERCICES KINE
(Benjamin Brochet)

Top Articles

Latest Posts

Article information

Author: Merrill Bechtelar CPA

Last Updated: 10/28/2022

Views: 5765

Rating: 5 / 5 (70 voted)

Reviews: 93% of readers found this page helpful

Author information

Name: Merrill Bechtelar CPA

Birthday: 1996-05-19

Address: Apt. 114 873 White Lodge, Libbyfurt, CA 93006

Phone: +5983010455207

Job: Legacy Representative

Hobby: Blacksmithing, Urban exploration, Sudoku, Slacklining, Creative writing, Community, Letterboxing

Introduction: My name is Merrill Bechtelar CPA, I am a clean, agreeable, glorious, magnificent, witty, enchanting, comfortable person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.