Entorse de la cheville : définition, symptômes et traitements (2022)

Validation médicale: 17 November 2017

Jesus Cardenas médecin, ancien directeur médical

L'entorse de la cheville est une pathologie très fréquente, survenant dans la vie courante ou lors de la pratique d'un sport. Souvent banale (on parle alors de "foulure"), il ne faut cependant pas la négliger, en raison des possibles récidives, des séquelles potentiellement douloureuses, et des risques d'instabilité.

Sommaire

  1. Qu'est-ce qu'une entorse?
  2. Entorse : les différents stade de gravité
  3. Comment se fait-on une entorse?
  4. La durée du gonflement
  5. Combien de temps dure une entorse ?
  6. Quels sont les symptômes?
  7. Quel examen faire en cas de suspicion d'entorse?
  8. Entorse de cheville : comment réagir ?
  9. Comment traiterune entorse de cheville ?
  10. La rééducation est-elle utile?
  11. Quels sont les recommandations après guérison?
  12. Doit-on opérerles entorses de cheville?

Qu'est-ce qu'une entorse?

Une entorse est un étirement ou une déchirure d'un ligament (une sorte de câble unissant deux pièces osseuses formant une articulation), qui survient après une torsion du pied vers le dedans à la suite d’un faux pas.

L'étirement ou la déchirure simple définissent l'entorse bénigne (ou foulure), la rupture l'entorse grave.

Entre les deux, il s'agit d'uneentorse moyenne (étirement important ou touchant plus d'un ligament ou déchirure un peu lus importante).

Pour rappel, la cheville est stabilisée par un ligament externe constitué de 3 faisceaux, et du ligament interne.

Bon à savoir : L'entorse la plus fréquente est bénigne et concerne un des faisceaux du ligament externe. Elle représente 90% des entorses de la cheville.

Entorse : les différents stade de gravité

  • L'entorsebénigne de cheville (stade 1) : un des faisceaux du ligament latéral externe est étiré, mais aucune rupture n'a eu lieu. La douleur et le gonflement sont modérés et supportables. La cheville reste mobile.
  • L'entorse moyenne de cheville (stade 2) : un des faisceaux du ligament latéral externe est déchiré, tandis que l'autre faisceau est étiré ou rompu partiellement. La douleur est intense.
  • L'entorse grave de cheville (stade 3) : la rupture des faisceaux est totale. La douleur est soudaine, très violente et peut s'accompagner d'une perte de connaissance. La cheville n'est plus mobile, un gonflement et une ecchymose (accumulation de sang sous la peau) apparaissent.

Cela est très variable, du simple faux pas à la réception brutale lors d'un saut en parachute. Le plus souvent, le pied part brutalement vers le bas et en dedans, responsable de l'atteinte du ligament externe.

La durée du gonflement

En règle générale, la durée du gonflement suite à une entorse bénigne est relativement courte. Après la blessure, le gonflement diminue dans les 48 heures, puis se résorbe progressivement dans les jours qui suivent. La douleur disparaît peu de temps après.

En revanche, en cas d’entorse plus grave, le gonflement peut persister plusieurs semaines.

Combien de temps dure une entorse ?

Le temps de guérison va dépendre de la gravité de la blessure. Ainsi, il faudra se reposer, sans bouger la cheville :

  • 1 à 3 semaines pour une entorse bénigne ou une foulure (stade 1).
  • 3 à 6 semaines en cas d’entorse moyenne (stade 2).
  • Plusieurs mois pour une entorse grave (stade 3).

Quels sont les symptômes?

La douleur est très variable, parfois non ressentie, son intensité n'est pas proportionnelle à la gravité. Mais dans la majorité des cas, la douleur est importante. Un craquement est parfois perçu, signe de rupture. Quelques heures plus tard, lorsque la cheville s'est refroidie, la douleurrevient, et l'œdème apparaît. Une ecchymose peut survenir, à la partie externe de la cheville et du pied, se déplaçant par la suite vers les orteils. Parfois, l'appui est impossible.

Quel examen faire en cas de suspicion d'entorse?

En cas de traumatisme de la cheville, il est préférable de consulter un médecin, qui décidera uniquement dans certains cas de faire une radiographie. En effet, en cas de doute lors de la consultation, il vaut mieux ne pas méconnaître une fracture de la cheville ou du pied, voire un arrachement du ligament par l'intermédiaire d'un fragment osseux.

Dès les premiers symptômes d'entorse, il convient d'adopter les règles suivantes :

  • Glace : refroidissez votre cheville avec de la glace pour diminuer l'inflammation ;
  • Repos : il est essentiel car la poursuite d'une activité aggrave les lésions ;
  • Élévation : surélevez votre jambe pour que votre cheville ne gonfle pas trop ;
  • Compression : bandez votre cheville sans trop serrer, en attendant de consulter ;

À voir aussi

Entorse de la cheville : définition, symptômes et traitements (2)

Dossier

Psoriasis : Causes, symptômes, vie quotidienne et traitement du psoriasis - Doctissimo

Entorse de la cheville : définition, symptômes et traitements (3)

Article

Les élongations : causes, symptômes et traitement - Doctissimo

Éventuellement, appliquez une pommade anti-inflammatoire achetée en pharmacie (vendue sans ordonnance).

Comment traiterune entorse de cheville ?

Le principe général pour obtenir la cicatrisation est de supprimer toute tension sur le ligament atteint. Aucune tension n'étant observée à l'appui lors de la marche, ni pour les mouvements de flexion extension de la cheville, on peut donc se permettre de prescrire au patient une attelle de cheville amovible. Celle-ci est placée dans la chaussure, permet la marche en plein appui, et neutralise les mouvements de latéralité. On peut la retirer la nuit, et en position assise. Le classique bandage élastique par strapping a la même fonction, mais est moins commode d'utilisation.

Les autres éléments du traitement ne sont pas spécifiques et obéissent à la traumatologie générale: glaçage, surélévation du membre, compression anti-œdème, antiinflammatoires après le 3° jour, antalgiques…

En cas d'entorse grave, à fortiori si il existe un arrachement ligamentaire, il est prudent de plâtrer pour trois semaines, complété par trois semaines d'attelle.

La rééducation est-elle utile?

La rééducation a trois objectifs principaux:

  • Au stade précoce, elle permet de diminuer les douleurs et l'œdème grâce à la physiothérapie.
  • Dans un 2° temps elle permet de s'opposer à la raideur de la cheville grâce à la mobilisation en flexion extension.
  • Enfin, elle permet grâce au travail proprioceptif, de renforcer les reflexes de rattrapage pour éviter l'instabilité source de récidives.

La rééducation n'est pas systématique, et se propose en fonction des besoins estimés par le médecin.

Quels sont les recommandations après guérison?

Le premier conseil concerne les chaussures qui doivent éviter toute instabilité. Les hauts talons sont dangereux d'autant plus que l'assise au sol est instable et que le pied est mal tenu. Les talons à semelle compensée sont plus stables.

Le deuxième conseil concerne la régularité du sol sur lequel on marche ou on coure. Il faut en particulier être vigilant lors du jogging, et ne pas se laisser faussement rassurer par un chevillère, aussi rigide qu'une chaussette.

Consulter en ligne un généraliste

Besoin d’un avis médical rapidement? Prenez rendez-vous simplement avec un généraliste

Consulter

Consulter

Entorse de la cheville : définition, symptômes et traitements (4)

J'accepte que Doctissimo utilise mes données de navigation, à savoir ma redirection vers un site de téléconsultation avec un professionnel de santé, uniquement à des fins de mesure d'audience*

Si vous refusez, vous serez redirigé vers le site de téléconsultation sans que Doctissimo n'en ait connaissance. De plus, si vous avez refusé l'utilisation de cookies à des fins de mesure d'audience au travers du module de paramétrage des cookies, aucune mesure d'audience ne sera réalisée quel que soit le choix que vous avez exprimé ici. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de protection des données personnelles.

Doit-on opérerles entorses de cheville?

Les entorses de cheville même graves ne sont pas une indication chirurgicale systématique, contrairement à beaucoup de fractures. La seule place de la chirurgie concerne l'instabilité vraie de la cheville, source d'entorses à répétition, empêchant une vie de loisirs ou sportive normale. Cependant, dans certains cas d'entorse grave, la chirurgie est préconisée, notamment chez les sportifs de haut niveau. Il s'agit, après un bilan radiologique sérieux, de renforcer les ligaments en utilisant le plus souvent des tendons voisins, ou l'enveloppe articulaire.

You might also like

Latest Posts

Article information

Author: Margart Wisoky

Last Updated: 08/14/2022

Views: 6138

Rating: 4.8 / 5 (78 voted)

Reviews: 93% of readers found this page helpful

Author information

Name: Margart Wisoky

Birthday: 1993-05-13

Address: 2113 Abernathy Knoll, New Tamerafurt, CT 66893-2169

Phone: +25815234346805

Job: Central Developer

Hobby: Machining, Pottery, Rafting, Cosplaying, Jogging, Taekwondo, Scouting

Introduction: My name is Margart Wisoky, I am a gorgeous, shiny, successful, beautiful, adventurous, excited, pleasant person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.