Douleur derrière la cuisse juste sous le fessier : quelles sont les causes ? (2022)

😎 Accès direct au contenu

Certaines douleurs sont plus problématiques que d’autres et c’est le cas de celle qui se dévoile derrière la cuisse.

Plusieurs types sont généralement connus avec la lombalgie par exemple et les désagréments sont souvent identiques. Pour cette douleur derrière la cuisse juste sous le fessier, il est possible de chercher les causes, car vous aurez l’occasion d’avoir un traitement beaucoup plus efficace.

Plusieurs types en fonction des vertèbres

Douleur derrière la cuisse juste sous le fessier : quelles sont les causes ? (1)

Pour cette douleur derrière la cuisse et le fessier, vous n’avez pas les mêmes vertèbres qui sont touchées, il faut alors identifier rapidement la cause notamment pour proposer un traitement adéquat. Dans le cas contraire, vous n’aurez pas la possibilité de guérir.

La vertèbre L4 ou L5

Lorsque le nerf crural est touché, vous souffrez d’une cruralgie et c’est principalement la vertèbre L4 qui est problématique. Vous avez donc une douleur facile à identifier puisqu’elle descend le long de la cuisse et elle peut se prolonger dans toute la jambe. Lorsque la L5 est touchée, la sensation est différente puisque vous avez des douleurs au niveau de la face externe de la cuisse, la jambe est également concernée au même titre que la cheville. Vous pourriez donc ressentir quelques douleurs au niveau du gros orteil. Grâce à ces indications, vous pouvez départager les problématiques, car le diagnostic doit être précis.

(Video) Douleur Intercostale: tout savoir sur la maladie

La vertèbre sacrée S1

Un troisième cas de figure est pris en compte pour cette douleur derrière la cuisse, car la vertèbre S1 n’est pas toujours écartée. Vous avez une sensation désagréable au niveau de la fesse, de la cuisse et de la jambe, mais elle se propage sous la plante de votre pied.

Une simple manipulation pour identifier le problème

Douleur derrière la cuisse juste sous le fessier : quelles sont les causes ? (2)

Pour cette douleur sous les fesses, vous pouvez réaliser un mouvement qui s’avère être très simple, il permet notamment de valider le diagnostic. En effet, il suffit de solliciter certains muscles de votre corps et vous aurez rapidement une réponse.

  • Couchez-vous sur le sol ou un canapé en positionnant un oreiller sous votre tête.
  • Vous laissez les jambes bien droites et vous levez une seule en gardant le pied bien tendu.
  • Si la douleur est identifiée sous la jambe entre le pied et les fesses, vous avez une sciatique.
  • Vous faites exactement la même chose, mais vous êtes couché avec la tête sur le coussin.
  • Vous montez uniquement la jambe pour avoir un angle à 90 degrés avec votre cuisse.

Vous devez donc ressentir une douleur sur la cuisse pour une cruralgie.

Douleur derrière la cuisse juste sous le fessier : quel traitement ?

Une IRM est parfois nécessaire pour valider le diagnostic définitivement et le médecin pourra alors vous proposer un traitement en conséquence. Dans certains cas de figure, le repos et des anti-inflammatoires peuvent être suffisants pour retrouver la forme, mais vous devez impérativement limiter les déplacements. Pour cette douleur dans le fessier, des infiltrations sont parfois possibles toujours dans cette optique de réduire les problématiques, mais le traitement chirurgical est envisagé en dernier recours. Les médecins pourront alors se focaliser sur les nerfs touchés pour limiter la pression et donc les douleurs. Il faut généralement plusieurs étapes pour envisager cette intervention, car elle est à prendre en compte lorsque les autres solutions n’ont pas porté leurs fruits. Vous devez aussi limiter le plus possible les efforts physiques ainsi que les traumatismes. Vous devez donc limiter l’inflammation du nerf qui se trouve au niveau des vertèbres lombaires.

Attention à l’insuffisance veineuse

Douleur derrière la cuisse juste sous le fessier : quelles sont les causes ? (3)

Dans certains cas de figure, cette problématique peut être expliquée par une insuffisance veineuse. Le sang a tendance à stagner dans vos membres inférieurs et cela peut se traduire par des douleurs conséquentes. Il est recommandé de consulter au plus vite un spécialiste pour qu’il puisse vous orienter vers un traitement efficace qui limitera la douleur sous les fesses, les cuisses et les jambes. Dans certains cas de figure, cette manifestation est chronique, mais dans d’autres cas de figure, elle peut être beaucoup plus grave. Généralement, ce sont les femmes âgées de plus de 30 ans qui sont touchées. Plusieurs symptômes sont alors à connaître, car vous avez des chevilles gonflées, des jambes lourdes ou encore des varices qui se développent très facilement au niveau des jambes. Il est important de préciser que cette insuffisance veineuse ne doit pas être prise à la légère et elle touche près de 18 millions de personnes en France.

Dans les contextes les plus graves, vous pouvez être confronté à une phlébite puisque les symptômes au niveau de la cuisse et de la jambe sont aussi au rendez-vous. À nouveau, une consultation en urgence est indispensable puisque vous avez une obstruction de la circulation sanguine. Si vous ne réagissez pas rapidement, les conséquences peuvent être dramatiques.

(Video) Qu'est ce qui cause la douleur derrière le genou?

Et si vous consultiez un médecin ?

Il est toujours désagréable d’avoir une douleur susceptible d’entacher votre quotidien sans forcément connaître sa provenance. Vous avez suivi tous les conseils référencés dans cet article, mais la situation est toujours problématique. Il faut alors vous diriger vers un professionnel de la santé puisque cette douleur derrière la cuisse juste sous le fessier peut cacher d’autres symptômes et même une maladie un peu plus « grave ». Nous vous conseillons de trouver les coordonnées d’un médecin qui pourra vous examiner, mais un kinésithérapeute et même un ostéopathe pourront vous satisfaire.

  • Parfois, la douleur est engendrée par un muscle qui a été traumatisé lors d’une pratique sportive par exemple.
  • Il suffit d’appliquer du froid si la zone est enflammée, il suffit de positionner la main pour savoir si la chaleur est dégagée.
  • Dans le cas contraire, appliquez du chaud pour détendre les muscles et réalisez quelques mouvements pour vous étirer.
  • Un nerf peut aussi être coincé, le médecin pourra alors opter pour des examens complémentaires afin d’être certain qu’un problème plus grave n’est pas au rendez-vous.

Si un nerf est coincé, il y a de grandes chances pour que la douleur soit insoutenable et elle sera lancinante, elle ne vous quittera pas de la journée malgré tous les efforts. Parfois, un peu de repos et des médicaments peuvent être suffisants, mais une intervention chirurgicale peut être envisagée en fonction de la situation. Lorsque tous les examens auront été réalisés, un diagnostic pourra alors être proposé. Il sera en lien avec un nerf coincé, une insuffisance veineuse ou une courbature… Par exemple, si vous avez programmé une séance de musculation très intense avec différents squats, il n’est pas surprenant que cette douleur soit logée derrière la cuisse et sous les fesses. Cela montre que vous n’avez pas réalisé des étirements après la séance.

Douleur dans la cuisse : comment détendre ses muscles ?

Il suffit d’avoir une situation stressante au travail pour se contracter et ce sont les muscles du bas du dos qui trinquent le plus souvent. Avant que la douleur empire et ne se déclenche à l’arrière de la cuisse, vous pouvez agir pour limiter la casse. Il arrive souvent qu’au tout début vous ressentiez un nœud musculaire, c’est-à-dire comme une petite bosse. Ceci est dû aux contractions involontaire de votre muscle. Ce nœud musculaire peut aussi se trouver bien plus haut au niveau des épaules, lorsque l’on est contracté devant son ordinateur ou son bureau. Petit à petit ce sont les muscles situés en dessous qui vont eux aussi se mettre en souffrance. Une contracture au niveau des épaules peut donc avoir progressivement une incidence sur le bas du corps, si elle n’est pas pris en charge. Quoi qu’il arrive lorsque vous ressentez des douleurs au niveau du dos, il est recommandé de continuer à bouger, mais pas n’importe comment.

La première chose à faire est donc de détendre la zone initiale tendue. Vous pouvez faire :

  • des étirements
  • des massages
  • utiliser du chaud
  • faire certains mouvements

Commençons avec les étirements simples et faciles à faire même au bureau. En ce qui concerne le haut du dos et plus particulièrement les épaules, pensez à faire quelques exercices au quotidien. Rassurez-vous, cela ne va pas être très long. Vous pouvez hausser les épaules plusieurs fois d’affiler, puis les faire rouler vers l’avant et vers l’arrière. Ensuite vous pouvez aussi rapprocher vos omoplates et finir par pousser votre bras le plus possible vers le sol. Pour l’ensemble du dos, si vous avez la possibilité de vous isoler à un moment donné dans votre journée, vous pouvez vous mettre à quatre pattes et faire le dos rond du chat et creuser ensuite pour le chien. Si vous devez rester debout, je vous conseille d’enrouler votre dos, en commençant par la tête et en descendant progressivement. Pas besoin de toucher le sol avec vos mains si vous n’y arrivez pas. Le but est de relâcher la tête et les épaules vers le sol. Remontez également progressivement en terminant par la tête. Pour le bas du dos, vous pouvez vous mettre en boule et rouler doucement sur le dos. Voilà pour la séance d’étirements du dos.

Passons maintenant au massage. L’idéal est de demander à quelqu’un de vous masser avec une huile relaxante. Malheureusement cela n’est pas toujours possible. Si vous êtes dans cette situation, je vous conseille d’investir dans une balle de tennis ou dans un rouleur de massage. Vous trouverez ces 2 objets très facilement auprès d’une grande enseigne vendant des articles de sport ou sur internet si vous n’avez pas envie de vous déplacer. Pour la balle de tennis, vous allez de voir la faire rouler sur votre dos en exerçant des pressions. Prenez donc appui sur un mur ou allongez-vous au sol.

La chaleur peut aussi vous aider à détendre les fibres musculaires qui compriment la gaine du nerf et l’empêche de bouger correctement. C’est de là que vient la douleur. Il existe des poches qui peuvent se mettre aussi bien au congélateur pour stopper la douleur en l’anesthésiant avec le froid, ou au contraire se mettre au micro-onde pour détendre les muscles et leur redonner du mouvement, libérant ainsi le nerf. Si vous n’en avez pas et que vous en avez besoin à l’instant T, utilisez une serviette éponge. Faites-la chauffer par tranche de 30 secondes, pour éviter de vous bruler et posez-la au dessus de votre tee-shirt. Ne mettez jamais une source de chaleur à même la peau. Vous risqueriez la brûlure.

Sachez enfin qu’il existe des appareils de massage chauffants électriques qui se posent sur vos épaules. Cet investissement est à réfléchir si vous ressentez souvent des tensions dans le dos.

(Video) Déchirure musculaire : comment la soigner ?

Un petit mot pour terminer sur le Yoga. Certains mouvements peuvent vous aider à combattre la douleur. Je vous invite à regarder des tutoriels sur internet.

Quelles sont les positions qui provoquent une douleur sous le fessier ?

Il est important d’agir en prévention pour vous éviter une douleur à type de sciatique qui se propage derrière la cuisse. Éviter certaines positions en fait donc parti. Si vous êtes une femme et que vous portez tous les jours des talons de plus de 4 centimètres dans le cadre du travail, le risque est plus grand pour vous, de déclencher des tensions au niveau de votre dos, et donc une douleur projetée au niveau de l’arrière des cuisses. Essayez si possible de porter également des chaussures plus plates dans votre semaine ou de les enlever durant vos pauses. Si vous travaillez la plupart du temps en position assise, essayez également de vous lever régulièrement que ce soit dans votre bureau, à la maison ou même si vous êtes souvent sur la route. Ces pauses pour votre dos sont salutaires pour votre dos. Si vous êtes au téléphone, rien ne vous empêche de prendre certains appels en marchant par exemple. Et si vous êtes sur une chaise, ne croisez surtout pas les jambes. C’est surement la première position à l’origine du mal de dos et donc de la sciatique.

Les mauvaises positions au sport peuvent également être à l’origine de douleur, ainsi qu’un mauvais échauffement. Prenez donc toujours le temps de chauffer progressivement vos muscles avant de faire une activité sportive quelle qu’elle soit. Cela vous évitera de contracter votre muscle et de coincer la gaine du nerf. Les mouvements mal exécutés peuvent quant à eux provoquer une irritation du nerf par frottement. C’est notamment le cas si vous écartez trop les jambes lorsque vous vous tenez droit, ou si vous faites de trop grands pas en marchant. Certains sports sont aussi plus à risque, comme la boxe, car le risque de chute est plus important. Même chose avec la course à pied mais cette fois, ce sont les vibrations qui sont les responsables. Les extensions importantes au niveau des lombaires et cervicales, ainsi que les torsions ne sont pas vraiment recommandées.

Enfin, le fait de mal se baisser et cela peu importe la situation peut vous déclencher brutalement une douleur dans le bas du dos. Ce lumbago très douloureux peut en plus s’étendre en sciatique. Alors ne vous baissez pas en avant les jambes tendues. Il vous faut simplement vous placer au dessus de l’objet que vous souhaitez porter, plier les jambes et garder bien le dos droit. Souvenez-vous d’une chose, vos jambes sont capables de porter 3 fois plus de poids que vos bras. Alors faites le bon geste, votre dos vous dira merci.

Adopter la bonne position pour éviter une douleur sous le fessier

Maintenant que nous avons vu qu’elles étaient les positions, mouvements et habitudes à éviter pour protéger votre dos et vous évitez une sciatique, il est important d’adopter les bons gestes. Que ce soit au bureau, en voiture, ou à la maison, dans un cadre professionnel ou personnel, il est tout à fait possible d’agir correctement en préventif. Commençons par la position assise. Comme je l’ai déjà dit sur cette page, perdez cette habitude (que nous avons souvent) de croiser les jambes. Il est également important de ne pas creuser votre bas du dos. Vous pouvez placer un petit coussin au niveau de vos lombaires, ou encore une petite serviette que vous avez roulée. Cela fonctionne également en voiture ou dans votre camion si vous êtes livreur ou routier. Si vous êtes derrière un bureau, placez vos jambes au sol ou sur un petit tabouret pour que vos genoux soient pliés à angle droit. Votre dos doit lui être aligné de la tête aux lombaires.

Si vous exercez un métier qui vous oblige à rester debout une bonne partie de la journée, comme les enseignants, les soignants ou les commerçants par exemple, essayez de rester le plus droit possible. Si vous portez un sac, le mieux est de repartir la charge sur vos 2 épaules avec un sac à dos. Si vous avez des charges lourdes à porter, n’oubliez pas de verrouiller vos abdominaux pour préserver votre dos. Si elle se trouve au sol, pliez les genoux et gardez le dos droit en ramassant l’objet. Si la charge est plus haute et demande à ce que vous sollicitiez le haut de votre corps, pliez légèrement vos genoux et basculez votre bassin vers l’arrière en contractant les fessiers en plus des abdominaux. Et comme à chaque fois que vous faites en effort, n’oubliez pas d’expirer lorsque vous soulevez la charge.

Il nous reste maintenant à voir ce qu’il en est lorsque l’on est allongé, car même au lit, en dormant nous pouvons prendre de mauvaises habitudes de sommeil responsables d’une sciatique. Comme tout le monde, nous avons tous une position que nous préférons pour nous endormir. Sur le dos, sur le côté ou encore sur le ventre. La position la plus mauvaise pour notre dos est indéniablement celle sur le ventre, car vous êtes obligé de tourner la tête pour respirer et vous faites donc une torsion au niveau de vos cervicales. Malheureusement si vous ne pouvez pas vous en passer, vous pouvez quand même essayer de vous coucher en glissant un petit coussin sous vos hanches. Si vous dormez sur le côté, vous allez avoir besoin cette fois de 2 petits coussins. Le premier, vous devez le glisser entre vos 2 genoux, que vous devez garder pliés. Le second est destiné à être entre le matelas et le creux situé au niveau des hanches. Enfin si vous dormez sur le dos, vous devez effacer le creux au niveau des lombaires. La première solution est encore une fois le coussin. Vous devez le mettre sous vos genoux. Il va permettre d’aligner votre tête, vos épaules et le bassin. Sinon vous posez vos deux mains sous vos lombaires. Elles sont donc coincées entre le matelas et le bas de votre dos. Pliez vos jambes. Faites ensuite glisser vos mains jusqu’au bas de fesses, sans les soulever. Vous avez ainsi effacé le creux. Il ne vous reste plus qu’à allonger les jambes une par une, tranquillement en gardant toujours la pression sur vos mains pour ne pas soulever vos fesses. Une fois que c’est vous pouvez retirer vos mains. Cette technique est également à faire pour soulager les douleurs du bas du dos de la femme enceinte.

Quels remèdes de grand-mère pour une cruralgie ?

L’arthrose ou la sciatique peuvent notamment être à l’origine d’une cruralgie. La douleur peut être intense et durer dans le temps. Si vous cherchez à limiter la prise d’anti-inflammatoire et d’antalgique, voici quelques solutions naturelles pour vous aider à gérer la douleur. Nous l’avons déjà vu ici, l’application de chaud ou le froid est la première solution. Une autre option consiste à utiliser les huiles essentielles. Celles de menthe poivrée ou de gingembre sont connues pour leur propriété anti-inflammatoire. Vous devez les utiliser en massage avec une huile végétale. L’arnica peut également vous faire du bien.

(Video) douleur à la surface latérale de la cuisse

Le cataplasme est une autre option. La première recette utilise les feuilles d’orties fraiches. Vous devez les faire bouillir. Attendez que cela ait refroidi avant de les poser évidemment.

L’autre recette de cataplasme est avec de l’argile verte. Elle est connue pour ses propriétés anti-inflammatoire, antalgique et reminéralisante tant sur les articulations et les muscles. Voici la technique :

  1. mettez l’argile en poudre ou en morceaux dans un récipient
  2. rajoutez de l’eau pure par dessus
  3. mélangez (cela ne doit pas être trop épais, ni liquide)
  4. laissez reposer 30 minutes

Vous pouvez maintenant étaler ce cataplasme à l’endroit douloureux. Mettez une couche de 2 à 3 cm et recouvrez avec des compresses, un essuie-tout, un linge propre ou encore une feuille de chou. Prévoyez votre coup à l’avance, car vous allez devoir le laisser en placer durant au moins une heure.

Je vous propose aussi de vous fabriquer une lotion pour vous frictionner. Pour cela, utilisez de la camomille, elle aussi anti-inflammatoire. Ce sont les feuilles qu’il vous faut, à hauteur de 50 grammes. Vous les mettez en bain marie durant 2 heures avec 500 ml d’huile d’olive. Remettez votre préparation dans une bouteille hermétique. Vous devez l’exposer au soleil durant 2 jours avant de la ranger ensuite à l’abri de la lumière pour le conserver.

Que faire en cas de douleur derrière la cuisse pendant le sport ?

Vous êtes en pleine séance de sport et vous ressentez d’un seul coup une violente douleur derrière la cuisse. Vous vous êtes sûrement fait une élongation. Il est à noter que dans de rares cas, l’élongation peut également survenir plusieurs heures après votre séance. Voyons donc ce qui est à l’origine de ce problème et également comment le traiter, et aussi, comment éviter que ce problème ne se reproduise. Pour bien comprendre la suite, il est important de définir rapidement qu’est-ce qu’une élongation. Il est question de micro déchirures des muscles de la cuisse, dues à une trop forte sollicitation de votre muscle. Ces déchirures arrivent lorsqu’on dépasse les capacités élastiques de vos fibres musculaires. Attention, il ne faut pas confondre l’élongation avec un claquage, car il n’y a pas de rupture musculaire mais uniquement des micro lésions. Pour faire la différence entre les deux, la douleur de l’élongation disparaît avec du repos. Mais sans traitement, les douleurs vont réapparaître à la prochaine séance de sport. En cas de douleur, la première chose à faire parait évidente : vous devez stopper votre séance de sport. Si vous étiez parti courir, appelez quelqu’un pour venir vous chercher. N’essayez pas de rentrer par vos propres moyens, vous allez aggraver la situation. Ensuite, viens la phase du traitement. Il est à faire le plus rapidement possible en appliquant de la glace sur la zone douloureuse. Attention ne mettez pas de glace directement sur la peau, vous risqueriez de vous brûler en plus de votre élongation. Il faudra d’ailleurs renouveler l’opération pendant au moins 3 jours et ce pendant 30 minutes minimum à chaque fois. Vous devrez également prendre rendez-vous avec votre médecin qui vous prescrira des séances de kiné. Si la douleur est trop grande, vous aurez le droit en sus à des anti-inflammatoires locaux en crème ou en patch. Il va également vous prescrire entre 10 et 15 jours d’arrêt de toute activité physique qui sollicite votre cuisse. Pour une meilleure récupération, vous pouvez réaliser des massages doux pour améliorer la circulation sanguine. Il nous reste maintenant à voir une dernière chose, à savoir comment éviter les élongations ?

  • Un échauffement doux et progressif à chacune de vos séances de sport.
  • Vos entraînements doivent être progressifs et réguliers.
  • Boire de l’eau avant, pendant et après vos séances pour favoriser l’élimination des toxines.
  • Ne faites pas du sport en cas de fatigue ou après une maladie.

En suivant ses 4 conseils vous devriez éviter les élongations. Si vous constatez un saignement local ou une douleur plus intense, c’est que votre élongation s’est transformée en claquage. Le traitement est alors bien différent. Il vous faut consulter au plus vite votre médecin traitant.

Quelques étirements pour vous soulager

Que la douleur se trouve derrière la cuisse juste sous le fessier ou dans une autre zone de votre corps, vous devez réaliser des étirements. Cela permet de réchauffer les muscles et même de réduire les douleurs.

  • Par contre, si la situation a tendance à prendre de l’ampleur, il est recommandé de se tourner vers un médecin.
  • Que ce soit un professionnel de la santé généraliste ou spécialisé dans le sport, vous devez le consulter au plus vite.

Cette douleur très vive est handicapante, mais elle peut aussi masquer un problème de santé beaucoup plus grave comme une sciatique.

(Video) Lésions aigües des ischio-jambiers (LMA) dans le sport : explications par Kiné

FAQs

Comment s'appelle le nerf derrière la cuisse ? ›

Le nerf sciatique prend son origine dans la région lombo-sacrée. Il innerve la fesse et l'arrière de la cuisse, de la jambe et du pied. Comme ce nerf passe sous le muscle piriforme, il y est vulnérable et peut être comprimé par une tension ou une contracture de ce muscle.

Comment soigner une sciatique du fessier ? ›

L'application de froid et de chaud est connue pour soulager rapidement toute douleur. Cela est aussi valable en cas de sciatique du fessier. Pour ce faire, appliquez plusieurs fois par jour des préparations de froid et de chaud au niveau des fessiers et du bas du dos.

Quel cancer provoque des douleurs dans les jambes ? ›

Les douleurs aux jambes, souvent confondues avec des douleurs de croissance chez les enfants, peuvent être un symptôme de cancer. Les différencier peut sauver des vies. En Europe et aux États-Unis, les cancers les plus courants chez les jeunes sont les leucémies, les tumeurs cérébrales et les lymphomes.

Quelle maladie provoque des douleurs musculaires ? ›

La fibromyalgie est une maladie qui associe douleurs musculaires ou articulaires permanentes, fatigue chronique, troubles du sommeil, symptômes dépressifs et troubles anxieux. La personne qui en souffre se plaint d'avoir mal partout sans interruption pendant des mois.

Comment Attrape-t-on une tendinite du moyen fessier ? ›

Les facteurs favorisants de ces tendinites sont multiples: Des mouvements répétés mal réalisés, des micro-traumatismes, la pratique intensive du sport, une position inadéquate au travail peuvent être des facteurs déclenchants.

Est-ce qu'une sciatique peut durer plusieurs mois ? ›

Combien de temps dure une sciatique ? Généralement, ceux qui souffrent de la sciatique s'en remettent en quelques semaines ou en quelques mois. Toutefois, il arrive que la sciatique persiste, faisant vivre de longs épisodes douloureux aux patients. C'est le cas d'une sciatique chronique.

Quel est le médicament le plus efficace contre la sciatique ? ›

Le traitement des douleurs sciatiques repose sur les médicaments contre la douleur : le paracétamol, l'aspirine, l'ibuprofène, voire des médicaments plus puissants comme la codéine ou le tramadol.

Quel est le meilleur relaxant musculaire ? ›

Le méthocarbamol est un relaxant musculaire qui réduit les spasmes musculaires. L'ibuprofène est un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) qui atténue la douleur et l'inflammation. Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations, ou les deux.

Quelle carence provoque des douleurs musculaires ? ›

Si vous souffrez de crampes récurrentes ou de contractures musculaires des mollets pendant que vous dormez, une carence en magnésium pourrait en être la cause. La constipation est un autre symptôme qui évoque la possibilité d'une carence en magnésium, tout comme les crampes menstruelles douloureuses.

Est-ce que le stress peut provoquer des douleurs musculaires ? ›

Le stress provoque très souvent des douleurs musculaires et articulaires. Les maux de ventre sont aussi très fréquents. Le stress peut également entraîner des symptômes neurologiques ou, autrement dit, des maux de tête (migraines, céphalées de tension).

Quels sont les premiers symptômes de la sciatique ? ›

Le premier symptôme de la sciatique est la douleur. Elle part généralement de la fesse puis peut irradier vers la jambe jusqu'au pied. Les symptômes douloureux suivent le trajet du nerf sciatique. Si la sciatique est associée à un lumbago (lombalgie), les symptômes ce la sciatique peuvent commencer dans le bas du dos.

Est-ce qu'une sciatique peut passer toute seule ? ›

La sciatique est le plus souvent due à une hernie discale : un petit morceau d'un disque intervertébral se fissure, est expulsé à l'extérieur de la colonne et compresse le nerf sciatique. Celui-ci finit généralement par se résorber tout seul et la douleur diminue progressivement.

Est-ce que le stress peut provoquer une sciatique ? ›

C'est aussi ce que prouvent plusieurs études, dont celle tout récemment publiée par des chercheurs japonais: sur un échantillon de 18 000 patients, face à un travail qui déplaît ou se révèle stressant, la tendance à souffrir de lombalgies et de sciatiques augmente de façon significative.

Pourquoi j'ai mal derrière les jambes ? ›

Les causes les plus probables sont : La douleur sciatique, qui correspond à une compression du nerf sciatique au niveau de la colonne vertébrale. Une blessure musculaire au niveau des ischio-jambiers. Une tendinite des ischio-jambiers, aussi appelée tendinite du bassin.

Quels sont les symptômes d'un cancer de la hanche ? ›

La douleur, permanente ou transitoire, est le symptôme le plus courant. Son intensité est variable mais tend à s'aggraver avec le temps. Récurrente et ressentie aussi la nuit, elle siège le plus souvent au niveau de l'os touché par la tumeur.

Quand s'inquiéter d'une douleur à la jambe ? ›

Enfin, si la douleur se situe au niveau du mollet ou de la cuisse, qu'elle s'accompagne d'une sensation de chaleur et d'un œdème, il faut consulter un médecin en urgence : s'il s'agit d'une phlébite, le risque d'embolie pulmonaire est élevé.

Pourquoi j'ai mal aux muscles des cuisses ? ›

Les efforts physiques trop importants, réalisés sans échauffement, l'hydratation insuffisante et les traumatismes sont des causes fréquentes de courbatures, de claquages, d'élongations ou de crampes au niveau des cuisses.

Quel cancer donne des douleurs musculaires ? ›

Chez les adultes, ce sont le chondrosarcome, le sarcome pléomorphe indifférencié de l'os et l'ostéosarcome. Il existe d'autres types de sarcomes osseux, mais ils sont beaucoup plus rares. D'autres types de cancer peuvent se propager aux os.

Quand s'inquiéter d'une douleur ? ›

Quand faut-il s'inquiéter ? Comment évaluer ces douleurs ? Avant toute chose, en cas de doute, il faut appeler le 15. Pour ne pas passer à côté d'une douleur symptôme d'une maladie grave, il vaut mieux appeler le 15 plutôt que de rester à la maison et de perdre de précieuses minutes ou heures.

Quels sont les symptômes d'une tendinite du moyen fessier ? ›

Quels sont les symptômes d'une tendinite du moyen fessier ? La tendinite du moyen fessier se manifeste par des douleurs au niveau de la hanche, sur les faces externe et postérieure de la fesse plus exactement, irradiant vers l'extérieur de la cuisse, pouvant gêner la montée des escaliers, ou la station debout.

Quelle position pour dormir avec une tendinite du moyen fessier ? ›

Dormir en position couchée avec un oreiller sous les genoux pour décharger les hanches et la colonne vertébrale lombaire minimise la charge de compression.

Quelle est la différence entre une sciatique et une tendinite ? ›

"Ces deux pathologies n'ont rien à voir mais comme le patient a mal au même endroit, elles sont souvent confondues.", explique Évodie Paul. "La sciatalgie, atteinte du nerf sciatique, est une douleur de trajet. La douleur diffuse alors que dans le cas d'une tendinite, la douleur est localisée", ajoute-t-elle.

Quelle tumeur provoque une sciatique ? ›

Le neurofibrome Plexiforme est une tumeur nerveuse particulière, infiltrante et tortueuse associée typiquement avec la neurofibromatose type 1.

Quel mouvement ne pas faire avec une sciatique ? ›

Éviter d'avoir les jambes à 90° par rapport au buste ou de s'asseoir dans un siège bas ou trop mou qui force à enrouler le bas du dos. En cas de long trajet en avion ou en train, glisser un coussin derrière les lombaires et se lever pour marcher toutes les heures.

Qui peut décoincer le nerf sciatique ? ›

Fléchissez votre jambe droite et amenez votre genou vers la poitrine. Agrippez votre genou droit et tirez-le doucement comme si vous vouliez l'amener vers votre épaule gauche. Tenez cette position pendant 10 secondes et répétez avec l'autre jambe.

Est-ce que la marche est bon pour la sciatique ? ›

Il est préférable d'éviter de marcher le plus possible au début d'une crise de sciatique car cela risque d'accentuer la douleur. En revanche, vous devez reprendre une activité modérée le plus tôt possible, maximum 2-3 jours après le début de la crise lorsque la douleur s'atténue.

Quel est l'anti-inflammatoire le plus puissant sans ordonnance ? ›

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)

Quatre AINS sont vendus sans ordonnance : l'ibuprofène (Motrin, Advil et autres marques), le naproxène (Aleve, Motrimax), le diclofenac (Voltaren Emulgel) et l'acide acétylsalicylique (AAS, Aspirine et autres marques).

Où se situe la douleur de la sciatique ? ›

Trajet de la douleur lors d'une sciatique

La douleur passe par le derrière de la cuisse, sur le côté externe du genou, sur le côté externe de la jambe et le dessus du pied. En cas de sciatique S1, le trajet de la douleur part du bas du dos jusqu'aux trois derniers orteils.

Comment détendre les muscles de la cuisse ? ›

Une jambe tendue vers l'avant et une jambe fléchie pour que les deux cuisses fassent un angle droit, on se penche en avant pour attraper le bout de son pied avec les deux mains. On laisse ensuite la main opposée sur le pied flex et on tend l'autre bras vers l'arrière. Après 15 secondes, on jambe de jambe vers l'avant.

Quelle pommade pour les douleurs musculaires ? ›

L'acide niflumique est présent dans Niflugel, et l'ibuprofene est l'actif principal de Cliptol et des AdvilMed et AdvilGel. Ces pommades sont très efficaces pour apaiser la douleur, mais ils peuvent avoir des effets secondaires. Il est donc nécessaire de bien consulter la notice avant toute utilisation.

Quelle est la meilleure crème Anti-inflammatoire ? ›

Le VoltarenActigo 1 %

Il est essentiellement composé de Diclofenac qui est un puissant anti-inflammatoire. Le VoltarenActigo 1% permet de calmer les douleurs de rhumatisme, d'entorse, de foulure, etc.

Est-il bon de prendre du magnésium tous les jours ? ›

Globalement il est recommandé un apport de 5 mg par kilo et par jour de magnésium soit 300-350 mg de magnésium par jour pour une femme de 60 kg environ pour ne pas être carencé en magnésium mais attention à ne pas tomber dans un excès.

Comment savoir si on manque de fer ou de magnésium ? ›

des signes propres à l'anémie : pâleur, fatigue, essoufflement à l'effort, maux de tête, sensation de "tête qui tourne", vertiges, étourdissements, faiblesse en se levant d'une chaise ; des signes caractéristiques du manque de fer : peau et cheveux secs, ongles cassants.

Quels médicaments peuvent donner des douleurs musculaires ? ›

Les médicaments à l'origine de problèmes de muscles et de tendons
  • les antibiotiques de la famille des quinolones ;
  • certains médicaments destinés à lutter contre l'excès de cholestérol : les personnes qui prennent ces médicaments doivent prévenir leur médecin en cas de douleurs musculaires ;

Quels sont les 3 types de stress ? ›

Les quatre types de stress
  • Le stress physique : Il s'agit souvent de la forme de stress la plus évidente. ...
  • Stress mental : Cette forme de stress est assez fréquente et plutôt facile à reconnaître. ...
  • Stress comportemental : Ce type de stress peut être plus difficile à diagnostiquer soi-même.
9 Nov 2020

Comment savoir si on est stressé ou angoisse ? ›

Signes et symptômes du stress

Les symptômes physiques liés au stress sont tels que des maux de tête, des douleurs musculaires, des vertiges, des nausées, des troubles du sommeil, une fatigue intense ou encore des troubles de l'alimentation.

Comment soigner contracture musculaire arrière cuisse ? ›

Des massages peuvent soulager, avec ou sans pommade, voire des exercices de kinésithérapie, avec mise en étirement progressif après quelques jours ; Parfois, des myorelaxants (décontractants musculaires) et des antalgiques (qui luttent contre la douleur) sont prescrits. Une contracture peut durer de 5 à 10 jours.

Comment s'appelle le muscle à l'arrière de la cuisse ? ›

Un muscle ischio-jambier appartient à un groupe musculaire de la cuisse permettant l'extension de la hanche et la flexion du genou. Ce groupe rassemble des muscles polyarticulaires qui vont de la hanche jusqu'à l'arrière du tibia et de la fibula (péroné).

Comment détendre les muscles de la cuisse ? ›

Une jambe tendue vers l'avant et une jambe fléchie pour que les deux cuisses fassent un angle droit, on se penche en avant pour attraper le bout de son pied avec les deux mains. On laisse ensuite la main opposée sur le pied flex et on tend l'autre bras vers l'arrière. Après 15 secondes, on jambe de jambe vers l'avant.

Comment savoir si on à une tendinite à la cuisse ? ›

Quels sont les symptômes de la tendinite ?
  1. une douleur, le plus souvent progressive, rarement brutale, au niveau du tendon du muscle lésé, et qui, initialement peut être soulagée par l'activité, avant de devenir permanente ;
  2. un gonflement (œdème) de la zone concernée ;
21 Mar 2022

Quel est le meilleur relaxant musculaire naturel ? ›

→ Le macérat huileux d'arnica : Alliée des sportifs, l'arnica est la plante relaxante par excellence. Elle s'utilise aussi bien en préparation qu'en récupération musculaire, mais aussi en cas d'ecchymoses, de déchirures musculaires, de contractures, de contusion ou encore d'entorse.

Quel est le meilleur décontractant musculaire ? ›

Le Thiocolchicoside (relaxant musculaire) et les benzodiazépines figurent parmi les décontracturants musculaires les plus prescrits en médecine du sport.

Quelle pommade pour une contracture musculaire ? ›

Lors de l'apparition de douleurs musculaires ou de contractures, il est possible d'appliquer localement une crème ou un gel qui va permettre d'atténuer rapidement la douleur. C'est par exemple le cas du Niflugel, une crème anti-inflammatoire contenant de l'acide nifulmique. Il faut les appliquer en massant légèrement.

Pourquoi j'ai mal aux ischio-jambiers ? ›

Pourquoi ai-je une pathologie des ischio-jambiers ? Techniquement, les blessures des ischio-jambiers surviennent lorsque le muscle a dépassé ses capacités d'extensibilité ; ou lors d'une contraction brutale en position d'étirement.

Comment soigner une douleur aux ischio ? ›

Traitement de l'élongation des ischio-jambiers. L'application de glace et la compression par un manchon de cuisse doivent commencer dès que possible. Les AINS et les antalgiques sont prescrits selon les besoins et des béquilles peuvent être nécessaires initialement, si la marche est douloureuse.

Comment faire pour ne pas avoir mal aux fesses ? ›

Un premier réflexe pour soulager une douleur à la fesse : le rouleau myofascial. Un premier conseil : pensez à vous étirer et relâcher vos tensions musculaires excessives, souvent à l'origine de douleurs à la fesse telles que contractures, sciatiques ou même tendinites.

Est-ce que le stress peut provoquer des douleurs musculaires ? ›

Le stress provoque très souvent des douleurs musculaires et articulaires. Les maux de ventre sont aussi très fréquents. Le stress peut également entraîner des symptômes neurologiques ou, autrement dit, des maux de tête (migraines, céphalées de tension).

Pourquoi douleurs musculaires sans raison apparente ? ›

De nombreuses origines peuvent être en cause comme une contusion, un traumatisme, un faux mouvement entraînant un torticolis ou un lumbago ou encore certaines pathologies infectieuses comme la grippe, les hépatites, la poliomyélite ou d'autres pathologies neurologiques.

Quand consulter douleur jambe ? ›

Enfin, si la douleur se situe au niveau du mollet ou de la cuisse, qu'elle s'accompagne d'une sensation de chaleur et d'un œdème, il faut consulter un médecin en urgence : s'il s'agit d'une phlébite, le risque d'embolie pulmonaire est élevé.

Comment Attrape-t-on une tendinite du moyen fessier ? ›

Les facteurs favorisants de ces tendinites sont multiples: Des mouvements répétés mal réalisés, des micro-traumatismes, la pratique intensive du sport, une position inadéquate au travail peuvent être des facteurs déclenchants.

Quels sont les symptômes d'une tendinite du moyen fessier ? ›

Quels sont les symptômes d'une tendinite du moyen fessier ? La tendinite du moyen fessier se manifeste par des douleurs au niveau de la hanche, sur les faces externe et postérieure de la fesse plus exactement, irradiant vers l'extérieur de la cuisse, pouvant gêner la montée des escaliers, ou la station debout.

Comment soigner une tendinite du muscle fessier ? ›

Quels sont les traitements habituels de la tendinite du moyen fessier ? Le traitement le plus efficace repose sur une prise en charge pluridisciplinaire : La kinésithérapie va contribuer à diminuer la douleur notamment par des massages sur le tendon lésé et des ondes de choc pour aider à cicatriser ce tendon.

Videos

1. Le syndrome du piriforme : c'est quoi ?
(L'Ostéopathe)
2. Crampes musculaires: causes, traitement et prévention par Dr Andrea Furlan MD PhD
(Dr. Andrea Furlan)
3. COMMENT GROSSIR LE FESSIER NATURELLEMENT/SANS CHIRURGIE
(Rose Beauty)
4. Des muscles fessiers SOUPLES et FORTS pour soulager la douleur
(Denis Fortier)
5. Douleur de cuisse : la Cruralgie, les Exercices qui vont te Soulager
(Soulagez vos douleurs avec Cédric Miloé)
6. Pourquoi nos aisselles se décolorent ? Comment ne plus avoir d'aisselles noirs irritées?
(BEE Bioty )

Top Articles

Latest Posts

Article information

Author: Aracelis Kilback

Last Updated: 09/21/2022

Views: 6073

Rating: 4.3 / 5 (64 voted)

Reviews: 87% of readers found this page helpful

Author information

Name: Aracelis Kilback

Birthday: 1994-11-22

Address: Apt. 895 30151 Green Plain, Lake Mariela, RI 98141

Phone: +5992291857476

Job: Legal Officer

Hobby: LARPing, role-playing games, Slacklining, Reading, Inline skating, Brazilian jiu-jitsu, Dance

Introduction: My name is Aracelis Kilback, I am a nice, gentle, agreeable, joyous, attractive, combative, gifted person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.